Partagez
 

 Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Lilith

Invité



Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) Empty
MessageSujet: Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)   Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) EmptyVen 19 Juin - 20:12

Message de Lilith, démone.

    Lilith venait de faire sa prière. Pour que sa mère redescende sur Terre. Depuis une semaine et à chaque fois que la nuit tombait, Lilith se recueillait pour que Zaïne quitte le Panthéon. Elle ne savais pas si ces espérances étaient entendus. Mais elle voulait le croire. Chaque jour elle chassait les rares créatures qui vivait dans la neige. Mais ceux-ci se firent rare. De plus en plus. Et la démone devait descendre chaque jour un peu plus. Pour trouver de quoi se nourrir. Et échapper au froid. Qui se faisait de plus en plus rude. La fatigue elle aussi se faisait sentir. Mais la femme de Djinn voulait tenir le coup. Jusqu'à ce que sa mère vienne. Et elle se moquait de savoir si sa mère la décevrait autant que son père. Elle espérait que c'était quelqu'un de bien. Sur qui elle allait pouvoir compter. On ne savait pas ce qui pouvait arriver. Mais l'espoir brillait toujours dans les yeux de Lilith. Et elle s'y accrochait. Ne lâchait pas. Pas tant qu'elle vivrait. En ce soir, la lune était pleine. Et Lilith voulait en profiter. Mais pour cela il lui faudrait faire un feu et trouver un abri. Elle ne pouvait plus se permettre de dormir dans la neige. Chaque jour elle se retrouvait gelée. Quand elle arrivait à dormir. Cet nuit il lui faudrait trouvait une grotte. Un endroit au sec. Où elle pourrait manger et dormir. Tranquillement. Seule.La solitude ne l'avait jamais dérangés. Mais être éloignés de Djinn lui coutait d'avantage. Elle l'avait prévenue qu'elle allais partir chercher sa mère. Celui-ci n'avait rien voulu entendre. Mais Lilith était parti de nuit. Pour éviter que son départ ne soit trop douloureux. Elle avait laissé Djinn endormie. A côté de lui elle avait posé son arme favorite: sa dague. Et les larmes aux yeux étaient partis. Lilith avait longtemps marché. Jusqu'aux montagnes enneigés qui surplombait la terre d' Hypolaïs et qui étaient l'endroit le plus haut placé de cette terre. Et elle avait prié. Plusieurs heures. Sans perdre espoir. Jusqu'à maintenant peut-être? La jeune femme était résolue. Si elle ne rencontrait pas sa mère dans les jours suivant, elle partirait. Et ne tenterait pas de la retrouver. La démone était à présent à la moitié de la montagne. Avait perdue toute conviction de trouver un abri. Une lueur apparut. Soudaine. Brève. Une lueur quand même. Lilith se dirigea vers l'endroit où elle avait vu quelque chose briller. Si ce n'était pas la neige qui lui avait jouer un tour. La neige si profonde. Si froide. Les membres de la Menos tres s'engourdissait. Petit à petit. La fatigue la faisait trembler. Le froid la gelait. Mais elle persévérait. L'espoir n'allait pas mourir. Et commençait même a regagner de la puissance. La lueur. Une flamme. Un feu. Mais aussi une silhouette. De dos. Mais Lilith n'avait pus la force de jouer l'Assassin. Elle espérait juste que la femme, car, de dos, elle pouvait reconnaitre une silhouette féminine, aurait la patience et l'amabilité de lui faire partager la chaleur de son feu. Elle s'en approcha. Puis, d'une voix faible, émit:

" Mademoiselle. On ne se connait pas. Mais j'aurais besoin de vous. La Neige m'as gelé et je rêve de me réchauffer auprès d'un bon feu. Pourriez-vous, pour la nuit, m'offrir ce privilège?

    Lilith se posta face à la femme. Elle devait avoir son âge. Lilith ne montra pas son étonnement. Bien que ce sentiment la traversait. La jeune femme devant elle lui rappelait quelqu'un. Mais elle ne savait dire qui. Alors elle l'observa. L'étudia. Sans rien dire. Sans se présenter. Sans ciller. Juste tremblante de froid.
Revenir en haut Aller en bas



Elunara

Invité



Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)   Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) EmptyVen 19 Juin - 20:49

Message d'Elunara, fée.

Elunara regardait les étoiles. Avec ses yeux d’Elfe, et avec la visibilité qu’elle avait accis dans la neige, elle pouvait voir le ciel, même dans ces tourbillons de neige. Seule, avec de court vêtements, un feu devant elle, Elunara n’avait pas froid. Elle tremblait à peine, voir pas du tout. Du lait chauffait près du feu, et de la viande d’un animal qui s’était présenté à Elunara, voulant mourir,  cuisait aussi. Elle ne connaissait que les sorts basique de la terre, et elle voulait s’entrainer. Son grand-père lui manquait, la louve aussi, mais s’était ainsi et pas autrement. Avant, elle était dans sa grotte, au pic de la montagne. Elunara pensait, pensait au chose que son grand-père lui avait dite sur ses parents. Depuis, elle ne cesser de regarder le ciel, et de penser. Elle se disait que quelques part là-haut, il était fort probable que sa mère soois là, à la regarder. Et puis le ciel était si beau, surtout au dessus des montagnes enneigés. Elunara se demandait comment était-ce possible qu’elle était la fille d’une personne vivant dans un panthéon un d’un démon qui voulait ouvrir la porte des Enfers. Mais la jeune Elfe n’avait jamais douté son père adoptif, si on peut l’appeler ainsi, car elle avait toujours sentit qu’elle était différente. Différente des autres, des autres Elfes, des autres êtres vivants.  Et puis elle avait une totale confiance en son grand-père, et comment pouvait-il lui mentir si cela pouvait risquer de rompre leur lien ? Par contre, Elunara savait que cela était impossible, se lien était solide comme de l’acier, incassable je veut dire. D’ailleurs, Elunara et Le Vétéran était beaucoup plus proche de ce qu’elle avait pensé. La jeune brune réfléchissait à tous cela, tous en regardant les étoiles.

Le ciel était bleu foncés, les étoiles dorés faisaient brille le beau ciel. Vu de là, les étoiles étaient blanches. Le tourbillon, ou plutôt les tourbillons, de neiges  étaient frigorifiant pour une personne n’ayant pas vécu ici, mais pour Elunara c’était tout autre chose. Elunara sortit de ses rêveries, et regarda le lait. Ce’st bon, la température était suffisante. Mais il y avait suffisement de lait pour faire boire tous une famille. Pareil pour la viande. Elunara allait prendre la nourriture lorsqu’elle entendit un son de voix.  Elle se retourna vivement tous en se levant. Devant elle se dressait une personne frigorifiée, mais elle lui disait quelque chose. Elunara ne savait pas pourquoi, mais elle sentait qu’un lien spéciale les unissais, un lien comme ceux des frères et des sœurs, mais comment elle pouvait le savoir, elle qui avait vécue avec une louve comme mère et un père comme père ? Elle ne connaissait même pas le lien que pouvait ressentir deux sœurs ou autre. Elle répondit d’une voix douce :

-Oui madame, je confirme, nous ne nous connaissons pas. Mais biensûr ! Vous pouvez utiliser mon feu, j’ai même de la nourriture en trop si vous voulez.

Et à ses dernières parôles, Elunara prit la main froide de l’inconnue, la fit asseoir près du feu, et se concentra. Dix seconbdes plus tard, un léger tremblement se fit entendre et un toit apparut en terre, ils étaient dans une grotte. Il fairait tout de même plus chaud qu’à l’exterieur. Elunara prit un bol en terre cuite et mit du lait dedans, et donna la moitié du lait et la moitié de la viande à l’inconnue. À vraie dire, vous pourrez trouver sa sale de manger ainsi, mais se ne l’était aps du tout, au contraire, c’était très propre. Elunara bu deux gorgées de lait chaud puis prit son manteau de fourrure qu’elle avait emporté au cas où et le tendit à l’étrangère. Elunara était doté d’un sens de l’hospitalité.
Revenir en haut Aller en bas



Lilith

Invité



Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)   Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) EmptyDim 21 Juin - 17:47

Message de Lilith, démone.

    Lilith hocha la tête. Sourit pour remercier la jeune femme qui l'accueillait. La femme lui avait offert de quoi manger, boire et se couvrir. La démone se réchauffa tout en observant la femme. Celle-ci semblait svelte mais tout de même entrainée et musclée. Ses cheveux châtains était attachés par un ruban. Elle devait avoir un peu plus de 18 ans. La démone respectait son hôte mais ne comprenait pas son geste. A quoi lui aurait servit d'héberger une inconnue? Sans rien lui demander en échange, qui plus est. Se posant toutes ces questions, Lilith ne fit plus attention à la jeune femme qui la fixait du regard. Mais elle ne trouvait aucune réponse valable. Sauf si la personne était comme ça de nature. Mais Lilith secoua la tête. Tout le monde était cupide et agissait en conséquence. En acceptait pas de donner la moitié de ce qu'on a pour faire plaisir. C'était trop simple. Mais à cette idée, La démone regarda celle qui l'avait accueillie. Fini sa bouchée de viande qu'elle avait déjà commencé. Elle était suspicieuse envers cette femme. Mais lui demanda, méfiante:

"Merci pour votre aide. Je m'appelle Lilith.

    En temps normal elle n'aurait pas donné son vrai nom. Mais l'épuisement avait gagnée la recluse et elle ne pouvait réfléchir aussi bien qu'avant. Pour le moment. Après une bonne nuit de sommeil dans ces conditions la femme sera d'aplomb très vite. Lilith laissa de côté la nourriture. Elle voulait en savoir plus sur la femme. Mais les rapports humains était une chose qu'elle ne connaissait pas. Pas quand il fallait remercier quelqu'un. Pour le tuer c'étaient différent. Mais ce n'était pas la situation à laquelle faisait face la démone. Elle observa la fée face à elle, car s'en était une. Elle se demanda ce qu'elle pouvait bien faire dans les montagnes enneigés. Alors au lieu d'explorer ces pensées, Lilith voulut être plus discrète. Pour remercier son amabilité. Elle lui demanda alors:

Désolée de vous déranger à nouveaux. Je n'ai pas l'habitude d'avoir de la compagnie. Mais j'ai une question, si ce n'est impolie. Que faites-vous dans ces Montagnes?

    La Question posé, Lilith se referma à nouveau sur elle. Cet Elfe était gentille. Mais que lui réservait-elle?
Revenir en haut Aller en bas



Elunara

Invité



Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)   Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) EmptyLun 22 Juin - 17:07

Message d'Elunara, fée.

Elunara finit les quelques morceaux de viandes qu’elle avait réservé pour elle, et finit le lait, mais tous cela sans aucune précipitation. La jeune Fée regardait l’inconnue. Elle remarqua vite que l’étrangère était affaiblie physiquement, ce qui lui donnerait sans doute des avantages si l’invitée attaquer Elunara, mais en tous cas, Elunara ne l’attaquerait jamais, ou enfin pas maintenant. L’étrangère lui dit son nom, ainsi elle s’appelait Lilith. Par pur politesse, Elunara lui dit le sien. Enfin, Elunara s’apprêta à se coucher, mais Lilith lui  posa une question. La jeune Fée mit du temps à répondre, choisissant ces mots :

- Ce que je fais dans la montagne ? Alors voilà. La vérité, je l’ai apprise il y a très peu de temps. Mon grand-père, qui m’a élevé, et qui est d’ailleurs l’une des rare personne que j’ai vu depuis m’a naissance, m’a dit la vérité, il y a peu de temps, lors de mais un an, car j’ai un an, même si physiquement et mentalement je n’en ai pas l’air, mais je ne le sais pourquoi, car en général se serait le contraire, je devrais viellire moins vite physiquement que réellement. Voilà, alors mon grand-père m’appris que j'avais un père, je crois bien que celui-ci est diabolique mais a besoin de moi mais je ne sais plus pourquoi, et ma mère est celon-lui au panthéon retenu par les Dieux. Voilà, j’ai été élevée en montagne, je n‘ai jamais quittée cette endroit. Et toi, que fais-tu là ?

Elunara regardait droit dans les yeux de Lilith. Sans savoir pourquoi, elle lui faisait ressentir un lien entre elles. Comme si elles étaient liées depuis la naissance, un lien bizarre, mais pourtant réel. Un lien entre deux sœur, mais comme je l’ai dit, comment le savoir pour Elunara, qui a vu que son grand-père jusqu’alors ?
Revenir en haut Aller en bas



Lilith

Invité



Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)   Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) EmptyVen 26 Juin - 8:19

Message de Lilith, démone.

    Lilith avait fini de frissonner et observait les mouvements de la femme. Ils semblaient ralentis mais Lilith n'en tenu pas compte. Elle voulait savoir à qui elle avait à faire. Avant d'attaquer. Mais elle était faible. Et l'envie de se battre avait disparu. Après tout cette fille n'était pas une cible. Juste une inconnue. Lilith avait fini de manger. De boire. Mais ne se préparait pas à se coucher. Elle n'en avait pas envie. Le besoin de se reposer se faisait sentir mais la démone ne voulait pas l'écouter. Sans sourire elle écouta Elunara. Tel était son nom. Et vint son histoire. Élevée par son grand-père, seuls dans ces montagnes. Qui lui as révéler la vérité sur ces parents. Un puissant démon et une ange au panthéon.Si ce n'était que cela, Lilith aurait pu croire au hasard bien que ces faits soit rares. Son histoire était la même et le doute serais resté si Elunara ne lui avait pas parlé de son âge. Elle avait un an mais lui en paraissait 19.Mais Lilith ne cacha pas son visage. La surprise n'y était pas marqué. Quelque chose lui avait fait comprendre bien avant. Quelque chose qu'elle n'avait pas voulut comprendre. Mais l'évidence lui faisait face. Et elle l'affronta. Alors que l'elfe se couchait Lilith s'approcha d'elle. Elle attendait toujours une réponse.

Je suis ici pour Zaïne. Comme toi j'ai un an. Comme toi j'ai été élevé par un homme, seul. Comme toi j'ai été isolé. Comme toi j'ai appris la vérité. Et j'ai arrêtés le maléfice qui nous faisait vieillir. Je suis comme toi.

    Lilith observa la femme allongée à ses pieds. Elle voyait passé sur son visages maintes sentiments et émotions. Mais le visage de Lilith restait neutre. Même si elle était chamboulée. Sa famille venait de s'élargir. Devant ses yeux. Lilith esquissa tout de même un sourire. Et continua:  

Ma sœur. Cela fait plus d'un an que notre mère est au ciel. Je prie depuis une semaine pour que les Dieux la relâche. C'est la raison de ma venue ici. Mais à présent nous sommes deux. Deux pour prier pour qu'elle revienne. Mais pour en revenir à notre père. Ulquiorra, je l'ai rencontré. Cet homme est fier et n'as aucune humanité. Quoi qu'il te demande je crains le pire. Si tu lui tiens tête il n'hésiteras pas à te corriger. Si tu tentes de te montrer inférieur à lui il ne sera pas fier de toi et t'oublieras. Dans tout les cas je ne saurai te conseiller que de repousser sa rencontre. Évite le. Le plus possible. Refuse lui tout. Si jamais il te cause du tord je te protègerais. Non. Je te protégerais. De tout. Tu m'as aidé ce soir et je n'aurais jamais fait cela pour toi. Alors il me faut te rendre ce service. Maintenant que nous savons qui nous sommes par rapport à l'autre il faut s'entraider. Nous ferons revenir Zaïne sur cet terre. Tu es la Graine de Lumière et je suis la Graine de l' Obscurité. Nous allons devoir lutter ensemble pour nos causes communes. Je te protégerai du mal et tu me feras voir le bien. Ma sœur, je suis ravie de te rencontrer en cet nuit. Demain nous prierons. Ensemble. Et notre mère reviendra.

    Lilith sourit. Sincèrement. Elle avait quelqu'un sur qui veiller. Enfin. Une même lumière brilla dans les yeux des deux sœurs. Et Lilith se coucha au côté d'elle. L'éternité était à leur pied. Et demain sera un jour nouveau. La démone était convaincue que Zaïne reviendrait vers elles. Lilith ferma les yeux. Le destin se jouait. Pourvu que celui-ci soit clément!  
Revenir en haut Aller en bas



Elunara

Invité



Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)   Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) EmptyVen 26 Juin - 20:02

Message d'Elunara, fée.

Elunara se coucha doucement. Ensuite, Lilith prit la parole. Lorsqu’elle finit, Elunara compris immédiatement, mais laissa sa sœur finir ses paroles. Lorsque cela fût fait, elle avait envie de sauter sur elle et lui fair eun gros calin. Mais elle se retint. Il ne fallait pas. Pourquoi, cette raison était inconnue. Mais c’était ainsi, et pas autrement. Une lumière brillait dans ses beaux yeux rouges foncés, et elle dit la parole, d’une voix docue mais avec de la joie :

-Tu as raison, ma sœur. Et merci, moi aussi je te protégerais. Nous devons être unie, comme si nous nous étions jamais quitté. Je veut voir ma mère, notre mère, et toi aussi. À nous deux, nous aurons plus de chance. Les Dieux eux-même devrotn nous craindre s’ils refusent de nous envoyer notre mère. Quand à se qui est de notre père, merci pour les rensignements. J’en prendrait compte. Ouii, demain nous prierons ensemble, nous devons le faire et nous le fairons. Je suis heureuse de t’avoir rencontrée, sœur. J’espère que nous seront unies comme les doigts de la main.

Et à ses mots, Lilith s’allongea près d’Elunara. Elles aveitn garnd besoin de dormir, toutes les deux, surtout à cause de la journée qui les attendaient. L’Elfe rêvait. Elle était assise dans une magnifique clairière devant un lac à l’eau transparente, des poissons, des cygnes et autres animaux s’y trouvait, des pétales de rose ou autre volaient dans le vent, c’était magnoifique. Assisà côté d’elle, une femme, ses caractèristiques physique étaient inventé. De l’autre côté, une autre femme, Lilith. Il devait y avoir donc leurs mère, et Elunara entre. Les trois filles vivaient ici, dans le calme, la paix, entre elle. Parfois des personnes arrivaient et se reposer. C’était le Paradis. Magnifique. Tellement beau que la jeune brune allait croire qu’il était réel, tout en savant qu’une telle beauté devait être rare.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)   Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux femmes si opposées. Et Pourtant. (Lilith - Elunara)
» [DEFI] Les 30 Baisers ~ Juliette Horuni | 1o |
» On ne réveille pas deux femmes qui dorment [Synn]
» Deux femmes qui semblent se ressembler ( Pv: Mathilde)
» Les femmes noires au pouvoir ...



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-